Comment utiliser Camera Raw ?

 

Camera Raw est un programme délivré par la célèbre entreprise informatique éditeur de logiciel graphique, Adobe.

Le module externe Camera Raw, est utilisé par tous les logiciels d’Adobe quand il s’agit d’ouvrir et éditer un fichier Raw.

Le raw est le ficher d’excellence du photographe, car c’est le format comptant le moins de compression et et le plus d’information pour la retouche photo.

Quand tu captures un fichier JEPG avec ton appareil photo, il va procédé à un traitement automatique du ficher pour compresser et améliorer l’image.

Le raw lui est affranchi du traitement effectué par l’appareil photo. C’est pour cette raison qu’il est optimal pour la retouche photo.

Par contre n’étant pas traiter par l’appareil photo et étant un fichier brut, le raw nécessite de passer par un “dérawtiseur” pour ensuite être diffusé sur le web.

Le logiciel Adobe Camera Raw peut prendre en charge des images d’une largeur et d’une longueur maximum de 65 000 pixels et jusqu’à 512 mégapixels, une limite que je risque pas d’atteindre avec les Mpx de mon appareil photo.

 

Le fonctionnement de Caméra Raw

 

Le logiciel s’ouvre automatiquement quand tu importes un fichier raw dans photoshop. Personnellement je préfère intégré classiquement la photo, pour pouvoir accéder au panneau de calque et créer une copie afin de ne jamais travailler sur l’original.

Je te conseil ensuite de convertir ton calque copie, en objet dynamique, afin de pouvoir revenir et modifier directement la retouche qui sera effectué sur Camera Raw.

 

 

L’interface du module est plutôt ergonomique et assez rapide à prendre en main.

Tous en haut on a la palette d’outils permettant de zoomer, de se déplacer dans l’image ou encore de recadrer.

La retouche de base se passe dans le panneau à droite.

Commençons par voir les paramètres de base du premier onglet.

 

La retouche s’entame avec la balance des blanc, représenté par les paramètres de la température et de la teinte.

Généralement, si elle a été vérifier au tournage, elle n’aura quasiment pas à être changer. A moins de vouloir refroidir ou réchauffer l’image, auquel cas il faudra pousser le curseur à droite pour la réchauffer et à gauche pour la refroidir.

Le paramètre de la teinte peut ajuster une dominante colorée trop présente comme le magenta ou le vert. Elle est difficilement visible à l’œil nu et souvent du à un éclairage artificiel de type néons ou ampoules fluocompactes.

Viens ensuite le paramètre d’exposition, tu as toujours une marge de rattrapage si ta photo est surexpose ou sous-exposé. Si la photo est trop sombre fait attention à ne pas trop monté avec ce paramètre car tu ramènerais trop de bruit sur ton image, ce qui détériorait la qualité de l’image.

Suit le contraste, généralement j’y touche un tout petit peu mais pas trop. Je rappelle que Camera Raw est là pour préparer notre image et non la retouche finale.

 

Après il y a plusieurs école, moi-même il m’arrive de retoucher mes photo entièrement avec camera raw sur photoshop.

 

Mais j’utilise plusieurs fois le filtre sur des calques différents.

Quand il s’agit du premier calque, je te conseils d’optimiser ta retouche de façon à préparer ton image à la retouche soit d’avoir une image avec le maximum d’information possible.

C’est pour ça qu’il n’y a pas d’intérêt à trop monter le contraste.

Il y ensuite les hautes lumières et les basses lumières.

La encore je m’assure de préserver mes informations dans ces zones extrêmes souvent propice à la sous exposition ou a la surexposition.

Souvent, je descend légèrement les hautes lumières et monte les basses lumières pour récupérer un peu d’information mais si ça tendance à de contraster mon image dans un premier temps.

Pareil pour les blancs et les noirs, je descends légèrement les blanc et monte légèrement les noir.

On arrive au paramètre de clarté. Il est difficile à définir et souvent attrayant à utilisé. La clarté agit un peu comme le contraste, mais accentue plutôt le contraste des tons moyens et il améliore le relief donnant cette impression de netteté. Il faut toutefois ne pas trop abusé si tu veux encore reconnaitre ta photo.

Et puis on fini par le vibrance et la saturation. Je t’invites à voir mon articles sur la vibrance pour bien saisir la différence avec la saturation.

 

 

Voila ce les paramètres de bases sur Camera Raw.

Donc l’onglet suivant on une courbe de tonalité qu’on peut afficher en rvb en par couleur primaire.

 

On a ensuite l’onglet détail, on va gérer la netteté de notre image.

Généralement je rajoute un peu de netteté avec le gain et j’augmente le masquage en appuyant sur ALT ou option sur Mac pour bien le calibrer. Et je met un chouilla de luminance.

 

 

L’onglet suivant concerne les niveaux de gris. Il est très intéressant car on peux gérer la saturation et la luminance des couleurs de façon individuelle.

 

 

Puis le virage partiel, qui permet d’augmenter la saturation par teintes pour les hautes ou les basses lumières.

 

 

Et puis on a l’onglet correction d’objectif. qui permet de corriger certaine aberration optique ou déformation du à l’objectif utilisé.

J’ai l’habitude de cocher “supprimer les aberrations optiques” et ” activer le profil de correction”.

 

 

Et puis en dernier, on la correction du voile et le vignettage.

 

 

Presets

 

Si tu souhaites appliquer ultérieurement les mêmes réglages à une autre photo, camera raw donne la possibilité d’enregistrez les paramètres sous la forme d’une paramètre prédéfini.

Ces paramètres permettent de gagner du temps en retouche photo.

 

Mon avis sur Caméra Raw

 

Finalement on a un module très complet quasi similaire à celui de lightroom.

Personnellement, j’adore Caméra Raw et même quand il s’agit pas d’un fichier raw, je l’utilise quand même. Je trouve l’interface clair, et j’ai l’habitude de travailler avec les réglages qu’il propose. Je préfère un interface avec plusieurs paramètres que d’empiler des calques de réglage dans photoshop.

Quel est ton avis ?
J'aime
100%
Pratique
0%
Incomplet
0%
A propos de l'auteur
benjamintantot

Vous devez se connecter poster un commentaire