Comment faire une photo nette ?

L’erreur la plus courante, quand on prend une photo, c’est de se concentrer sur tous les autres paramètres techniques de prises de vue, mais d’en oublier la stabilité de ta photo,  et de fait, la netteté !

Quand on regarde, les tops photos sur des sites comme Flickr ou 500px, elles ont toutes un très bon piqué. Et on est les premiers à se demander, comme font-ils ?

Pour réaliser des photos nettes, il faut d’abord identifier les problèmes, savoir ce qui rend vos photos flous ou peu précises.

 

Les causes responsables de vos photos floues :

  • Le flou de bougé : C’est un flou provoqué par le photographe. Cela peut être dû à un tremblement ou carrément à un mouvement de votre part pendant la photo. Pour reconnaître un flou de bougé, il suffit de regarder si le flou s’applique à l’ensemble de l’image. Il y a une sorte de trainée, et de dédoublement de l’image.

 

 

  • Le flou de mouvement du sujet : Cette fois, c’est le sujet qui s’est déplacé trop vite par rapport à votre vitesse d’obturation.

 

 

  • Une mauvaise mise au point : Le point est tout simplement pas suffisamment précis, ou fait au mauvais endroit. C’est l’une des causes les plus courantes d’un problème de netteté. En mise au point automatique, il se peut que l’appareil est mal calculé ou que vous ayez sélectionné le mauvais collimateur par rapport au sujet. En mise au point manuel, le point relève uniquement de votre précision et on peut vite visé à côté.

 

 

  • ISO trop haut : Une sensibilité ISO trop élevé peut aussi être responsable d’une perte de qualité et de précision d’image, à cause du bruit qu’il génère sur l’image.

 

Maintenant qu’on a identifié toutes les causes responsable du problème de netteté, on va pouvoir trouver les solutions pour s’assurer d’une précision chirurgicale.

 

Conseils pour avoir des photos nettes !

 

Être stabilisé !

Pour éviter le flou de bougé, il faut se concentrer sur votre stabilité.

 

  • BIEN TENIR VOTRE APPAREIL, fermement avec les deux mains. Si tu as tendances à trembler un peu, trouve un support, n’hésite pas à te stabiliser contre quelque chose, ou encore sert tes coudes contre ton corps pour te stabiliser.

 

 

  • UTILISER UN TRÉPIED, c’est certainement la méthode la plus efficace pour éviter le flou de bougé. Évidemment assure toi aussi que le trépied soit stabilisé… et tout les trépieds ne se valent pas !

 

 

  • UTILISE LE RETARDATEUR, la plupart des appareils photo sont pourvus d’un retardateur. Cela peut être une solution pour éviter de transmettre des vibrations lors du déclenchements de l’appareil.

 

Bien régler son appareil !

Le flou de mouvement de sujet est souvent dû à de mauvais réglages d’appareil.

Si votre sujet n’a pas vraiment de raison d’être en mouvement sur votre photo, demandez lui d’être le plus stable possible.

 

  • LA VITESSE D’OBTURATION, c’est le premier paramètre à régler pour éviter d’avoir un flou de sujet et pour limiter le flou de bougé. Pour ça, essaye, toujours d’avoir une vitesse d’obturation égale à la focale. Par exemple pour une focale de 50mm, évites de descendre en dessous de 1/50s. Pour une photo prise à main levé, on conseille généralement d’éviter de descendre en dessous de 1/30s (ce qui est déjà assez bas en soi). Au delà, le trépied devient impératif. De façon général, si tu as suffisamment de lumière et que tu souhaites t’assurer de bien figer ton sujet, utilise un temps d’exposition rapide (>1/100s).

 

  • STABILISATION OPTIQUE,  certains objectifs disposent d’une stabilisation optique prévue pour compenser les mouvements du photographe.

 

  • L’OUVERTURE est un élément important à prendre en compte pour la précision de votre image. Plus votre diaph est ouvert, plus la profondeur de champ est petite et plus il est difficile de gérer la zone de netteté dans l’image. Il faudra donc être très précis sur la mise au point. Si tu ne recherches pas particulièrement une petite profondeur de champ, privilégie une petite ouverture, augmente tes chances d’avoir ton sujet net. Certains objectifs de petite facture, ont un piqué moins précis à grande ouverture qu’à petite ouverture.

 

Pour éviter le flou de mise au point, il existe plusieurs solutions.

 

  • En mise au point automatique, choisis toi-même le collimateur par rapport à ton sujet. Le choix du mode d’autofocus sera également important. Choisis le, par rapport à la mobilité de ton sujet. Si tu prends en photo un sujet immobile ou avec très peu de mouvement, choisis plutôt le mode One Shot pour Canon ou AFS chez Nikon. L’autofocus ne suit pas le sujet, mais va bloquer la mise au point à l’endroit où il se situe. Si par contre, le sujet est particulièrement en mouvement, alors le mode AI Servo chez Canon et AFC chez Nikon seront plus adaptés. La mise au point est effectuée en continue.

  • Pour une mise au point manuelle, je te conseille de zoomer dans ton image avec l’écran LCD en mode liveview pour plus de précision

 

Il peut arriver que le point soit bien fait mais que pourtant l’image ne soit pas très nette. Dans ce cas, on dit que l’image manque de piqué. C’est certainement dû à un diaph trop ouvert, tu peux donc essayer de le fermer un peu. Mais il arrive également que ce soit l’objectif, lui même, qui n’ait pas un très bon piqué. La plupart des objectifs au prix attractif, proposant une grande ouverture, n’ont généralement pas un très bon piqué.

Pense également à nettoyer ton objectif. Une lentille sale va influencer la qualité d’image.

Et enfin la qualité de ton objectif jouera aussi sur le piqué de ton image. Ce n’est pas pour rien qu’il existe des objectifs à 150€ et des objectifs à 1500€.

Mais avant de sortir les billets, tu as déjà de quoi faire avec les conseils cités plus haut.

Maintenant, tu sais comment éviter le flou non désiré et optimiser la netteté 🙂

Quel est ton avis ?
J'aime
0%
Pratique
0%
Incomplet
0%
A propos de l'auteur
benjamintantot

Vous devez se connecter poster un commentaire